Navigation
Contenu

Photovoltaïque & démarchage à domicile : vigilance !

< retour

pv-euro-qualit-enrNe pas tomber dans le panneau...

Des commerciaux sillonnent actuellement les campagnes du sud-ouest pour proposer des offres d'installations photovoltaïques qui semblent bien alléchantes... Mais qui au final s'avèrent particulièrement inintéressantes !

L'argumentaire bien rodé évoque souvent auto-financement (illusoire), partenariat "EDF" (censé inspirer confiance), chauffage gratuit (aérovoltaïque) ou encore réduction de facture d'électricité grâce à l'autoconsommation sans rappeler que les panneaux ne produisent pas ou peu au moment où l'on consomme le plus.

Pour inviter à la signature, les termes 'étude gratuite' ou 'candidature à programme pour lequel vous avez été retenu' sont également employé. Mais regardez bien, vous allez signer un bon de commande assorti d'un prêt à la consommation à un taux des plus élevés. Ajoutez à cela un coût d'installation souvent au dessus des prix du marché, une production électrique surestimée, la mention de primes (inexistantes) et un régime fiscal sans avantages pour les installations de plus de 3 kWc (TVA à 20 %, impositions sur le revenus générés), voilà de quoi être vigilant !

Mais ce constat n'est pas nouveau. De nombreux médias, journaux et associations de consommateurs alertent régulièrement sur le sujet (voir cet article d'UFC Que Choisir de 2013 et toujours d'actualité même si le tarif d'achat est passé de 0,3 € à 0,25 €).

A télécharger : Que faire en cas de démarchage et/ou litige ?
Performance réelle des systèmes hybrides et aérovoltaïques

Alors le photovoltaïque, on laisse tomber ?

Malgré ces tristes constats, le photovoltaïque reste toujours intéressant en cas de revente totale voire même dans certains cas d'autoconsommation partielle, mais à condition de bien étudier votre projet à l'avance avec un professionnel, de préférence QualiPV et proche de chez vous.

Des informations précises et utiles sont disponibles dans ce guide de l'ADEME et sur le site photovoltaïque.info à la rubrique "particuliers". Nous proposons également dans nos locaux et sur rendez-vous, des conseils personnalisés et gratuits pour vous aider à construire votre projet et/ou à y voir plus clair dans les propositions reçues. Notez au moins ces quelques infos :

  • le démarchage à domicile est encadré par le code de la consommation et bénéficie d'un droit de rétractation pendant 14 jours,
  • idéalement le toit doit être orienté du sud-est au sud-ouest, incliné à 30° et sans masques (arbres, cheminées, bâtiments…) qui puissent faire de l’ombre aux panneaux notamment en hiver (soleil plus bas).
  • le niveau de production dans le 64 est de l'ordre de 1100 kWh par an par kWcrête installé. Soit, pour une installation de 3 kWcrête un revenu d'environ 800 €/par an avec le tarif d'achat en vigueur de cet été 2016, sans compter les frais de maintenance, d'assurance, la taxe d'utilisation du réseau public d'électricité et la perte d’efficacité des panneaux avec le temps (environ 1% par an).

L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas !

Pour être cohérent, un projet photovoltaïque à domicile doit être précédé d'une démarche de maîtrise de l'énergie, et cela même si vous vendez votre production. Commencez donc par faire le bilan de vos consommations d'énergie et vous interroger judicieusement : Peut-on améliorer l'isolation ou l'efficacité du système de chauffage et des équipements électriques ? Peut-on changer certaines habitudes et comportements face à l’utilisation de l’énergie ?

Vous trouverez de nombreuses pistes de réflexions dans notre rubrique boite à outils : éco-gestes, ressources documentaires, ou sur le site ecocitoyens.ademe.fr.